Comment améliorer la diction

Nous voulons tous bien nous exprimer en public, mais il n’est pas toujours facile d’articuler nos pensées et nos idées avec aisance. Beaucoup de gens ont un don inné pour moduler la vitesse et l’intonation de la parole, mais pour d’autres, s’exprimer correctement est un peu plus difficile, surtout s’ils sont entourés de personnes en qui ils n’ont pas confiance.

Pour améliorer la façon de lire et de parler en public, il est nécessaire de disposer d’une bonne diction, c’est-à-dire d’articuler les sons des mots de manière appropriée, en conservant les caractéristiques de l’accent et de la langue maternelle de chacun. Dans unCOMO, nous expliquons plusieurs méthodes simples de comment améliorer la diction afin que vous puissiez surmonter vos peurs et optimiser votre éloquence.

Exercices de respiration

Si vous vous demandez comment améliorer la diction et la prise de parole en publicSi vous êtes une femme, la première étape consiste à faire quelques exercices de respiration. Beaucoup de gens ont l’impression de s’étouffer lorsqu’ils parlent pendant plusieurs minutes, un problème qui est presque toujours causé par les nerfs.

Pour éviter ces troubles de la parole, des exercices de respiration sont nécessaires. Si vous devez parler en public pendant une longue période, utilisez les techniques suivantes 15 minutes avant votre intervention:

  1. Tenez-vous droit et placez votre main gauche sur votre ventre et votre main droite sur votre ventre, en exerçant une légère pression.
  2. Inspirez lentement par le nez jusqu’à ce que votre cage thoracique soit gonflée et que votre ventre soit contracté.
  3. Ensuite, expirez lentement par la bouche, en vidant votre diaphragme et en relâchant votre abdomen.
  4. Faites 10 répétitions et faites ensuite le même exercice, mais en inspirant et en expirant, gardez la bouche ouverte et les dents serrées, sans serrer. Ainsi, en inspirant, vous détendrez vos cordes vocales.

À l’issue de ces exercices simples, vous constaterez que, lorsque vous commencez à parler, vous êtes beaucoup plus détendu. Lorsque vous parlez, n’oubliez pas d’aspirer l’air par le nez et de le faire sortir par la bouche, en respirant continuellement.

Rythme et intonation parfaits

Parmi les techniques d’apprentissage les plus utiles comment vocaliser au mieux nous trouvons les exercices de modulation ; beaucoup de gens ont un timbre de voix trop faible et ils ont du mal à projeter leur voix. Beaucoup d’autres, en revanche, ont un timbre si fort qu’il est difficile de ne pas déranger l’auditeur.

Avec les exercices de modulation vous perfectionnerez le rythme et l’intonation de la parole, en détectant les pauses et les inflexions nécessaires pour rendre votre façon de vous exprimer plus compréhensible et plus attrayante.

  1. Pour vous réchauffer la gorge, pratiquez les syllabes qui comprennent les voyelles ouvertes (a, e, o) et les consonnes ese(s) et erre(r). Par exemple : bra-bre-bro ; rae-rea-roa ; ere-era-ara ; ese-esa-osa ; asa-ase-ose… Répétez 5 fois chaque combinaison pendant 2 minutes.
  2. Elle se poursuit avec des mots qui comprennent également les consonnes ese(s) et erre(r). Par exemple : tasses-embrasses-coupes ; fourches-modulateurs-répéteurs ; superviseur-organisateur-articulateur… répétez 5 fois chaque combinaison, en répétant pendant 2 minutes.
  3. Terminez la série d’exercices en lisant un texte d’environ 200 mots en une minute. Ainsi, en seulement 5 minutes, vous activerez votre langue, votre gorge et vos poumons pour moduler correctement la parole.
Comment améliorer la diction - Rythme et intonation parfaits

Pratiquer la modulation des voyelles

Lorsque vous vous lancez dans l’apprentissage comment améliorer la dictionDans le cas d’une modulation des voyelles, la modulation des voyelles est fondamentale. Si vous ne prononcez pas correctement les voyelles ouvertes ou fortes (a, e, o) ou les voyelles faibles ou fermées (i, u), vous aurez sans doute de graves problèmes d’élocution.

Un bon exercice pour pratiquer la modulation des voyelles consiste à répéter des combinaisons des trois voyelles ouvertes et des deux voyelles fermées, en augmentant progressivement la vitesse de répétition des phrases.

  1. Par exemple, vous pouvez commencer par répéter trois fois la combinaison a-e-a.
  2. Ensuite, vous alternez avec l’ordre e-a-e et suivez avec la séquence a-o-a et o-a-o.
  3. Pour terminer avec les voyelles fortes, répétez la séquence e-o-e et o-e-o.
  4. Avant de dire chaque phrase, inspirez par le nez et, lorsque vous prononcez les voyelles, expirez par la bouche.
  5. Pour les voyelles faibles, il suffit d’alterner plusieurs fois de suite la séquence i-u et u-i.

Lire à haute voix

Le conseil fondamental si vous ne savez pas comment améliorer la diction et comment améliorer la prise de parole en public est de lire à haute voix, car sans s’en rendre compte. De même, le timbre et l’intonation de la voix sont essentiels, vous devez donc moduler le volume de la voix en fonction du contexte.

Si, par exemple, vous discutez avec des amis, vous n’avez pas besoin de parler très fort, mais s’il s’agit d’un événement public, vous devrez augmenter les décibels.

Lire à haute voix pendant 10 minutes à la maisondevant sa famille et ses amis. Essayez d’abord de rechercher des lectures simples (nouvelles, textes littéraires), qui ne comportent pas de termes trop complexes. Cela permettra d’améliorer l’intonation et l’articulation des mots. Ensuite, vous pouvez passer à des lectures plus complexes.

Comment améliorer votre diction - Lecture à voix haute

Ne pas manger ou changer de consonne

Un problème récurrent dans la diction de beaucoup de gens est que, sans s’en rendre compte, ils omettent la prononciation des lettres les consonnes à la fin d’un mot. Cela se produit principalement avec la (les) lettre(s), bien qu’il ne soit pas rare de trouver d’autres exemples.

Il est également courant d’entendre l’articulation de termes erronés tels que « vusté » (vous), « haiga » (hêtre), « hubieron » (il y en avait).

Un bon moyen de corriger ces problèmes et d’apprendre comment vocaliser au mieux est de lire à haute voix la séparation des mots en syllabes. Par exemple : « el-á-gil zo-rro sal-ta ». Lire chaque phrase lentement et décomposer les mots en syllabes vous aidera à mémoriser l’orthographe et la prononciation correctes de chaque mot.

Améliorez votre vocabulaire personnel

Pour éviter toutes ces erreurs courantes, l’essentiel est de connaître l’orthographe des mots et les caractéristiques de base de la grammaire espagnole. Une bonne critique du Dictionnaire de l’Académie royale d’Espagne vous permettra améliorer votre vocabulaire et d’élargir vos connaissances.

Il ne s’agit pas d’apprendre des termes inhabituels pour paraître cultivé, mais d’apprendre les termes essentiels que vous devez utiliser lorsque vous vous exprimez en public, en particulier dans des situations formelles. Cet article intitulé « Comment élargir mon vocabulaire » peut être très utile.

Comment améliorer votre diction - Améliorez votre vocabulaire personnel

Perfectionnez votre accent natif

Un autre point essentiel à apprendre comment améliorer la diction et la prise de parole en public c’est savoir combiner les règles orthographiques qui régissent votre langue avec les particularités de votre accent maternel. Une bonne diction ne signifie pas que vous perdiez l’originalité et l’essence de votre langue maternelle.

L’idée est de se faire comprendre de la meilleure façon possible, en combinant votre accent naturel avec un vocabulaire standard, c’est-à-dire sans abuser du langage familier. Pour ce faire, écoutez les programmes de radio culturelle et détaillez la manière dont les diffuseurs de votre pays s’expriment.

Réciter les virelangues

Si vous n’êtes toujours pas clair comment vocaliser au mieuxles vire-langue sont d’une grande aide. Faites des recherches sur Internet et commencez par de simples virelangues, en augmentant progressivement la difficulté.

L’un des problèmes les plus courants de la prise de parole en public est de se sentir étouffé par un seul mot. Les lettres ele (l), erre (r), pe (p) et ese (s) sont parmi celles qui posent le plus de problèmes. Voici quelques bons exemples :

  • Le ciel est en brique, qui va le défaire ? Celui qui le débrique, le bon débriqueur qu’il sera.
  • Trois tigres tristes, ont avalé du blé dans un champ de blé, dans trois choses tristes, ont avalé du blé trois tigres tristes.

Régule la vitesse de la parole

Comme la respiration, la vitesse de la parole fait une grande différence. Si vous parlez trop lentement, vous ennuierez le public, mais si vous parlez trop vite, personne ne vous comprendra.

Si vous vous demandez comment améliorer la dictionVeuillez noter que les experts recommandent de dire environ 180 mots par minute, soit 3 mots par seconde. De cette manière, la diction sera dynamique et efficace, en articulant les mots et les phrases de manière claire et précise.

L’essentiel est que vous vous sentiez à l’aise avec votre discours et que vous ayez Confiance en soi.

Comment améliorer la diction - Réguler la vitesse de la parole

Passez un test audio et vidéo

Enregistrez-vous en vous exerçant et regardez la vidéo en détail comment vous vous produisez en public (gestes, gestes, béquilles…). Ensuite, écoutez l’audio en détail pour détecter les erreurs de modulation, de prononciation et de respiration.

Vous pouvez lire pendant 10 ou 15 minutes devant votre famille et vos amis, puis corriger les erreurs que vous n’avez pas pu contrôler.

Pour améliorer ce point, nous vous recommandons de consulter cet article sur la manière d’utiliser votre corps et votre voix pour une présentation.

Si vous souhaitez lire d’autres articles similaires à Comment améliorer la dictionNous vous recommandons d’entrer dans notre catégorie Formation.